Projet parental

Recourir à l’AMP est un des chemins vous permettant peut-être de voir se concrétiser votre projet parental. L’adoption d’un enfant en est un autre que le couple peut également envisager, par choix de vie ou par seconde option après échec des tentatives d’AMP.

Les principales causes d’échecs de la FIV et de l’ICSI

Mauvaise réponse des ovaires à la stimulation : Elle est plus facile à corriger lorsque la réponse est excessive (diminution des doses) que quand elle est insuffisante, ce qui peut alors traduire un certain degré d‘épuisement des ovaires difficile à pallier.

Echec du recueil des ovocytes : Il est devenu exceptionnel.

Absence de fécondation : Elle n’est pas trop inquiétante la première fois. Les chances de fécondation deviennent par contre très faibles après 2 échecs. Elle peut être la résultante d’une mauvaise qualité des spermatozoïdes, à laquelle on peut pallier par l’ICSI, une mauvaise qualité du sperme ou une mauvaise qualité des ovocytes, qu’on peut souvent améliorer en adaptant le protocole de stimulation. Sinon, le pronostic deviendrait franchement réservé.

Absence d’implantation des embryons après transfert : Environ 16 % des embryons transférés s’implantent, les autres interrompent plus ou moins précocement leur évolution. Ce problème du faible taux d’implantation est le principal facteur limitant les taux de succès de la FIV et de l’ICSI, et n’a pas nettement progressé. Les traitements hormonaux donnés après le transfert ont une utilité réelle, mais limitée. C’est probablement dans ce domaine de l’amélioration des chances d’implantation qu’auront lieu les prochaines avancées de la FIV.

Enfin, 15% environ des grossesses s’interrompent spontanément avant leur terme (souvent au cours du premier trimestre de la grossesse) : le risque n’est pas plus élevé qu’en cas de grossesse spontanée. Ceci rappelle qu’après un premier test de grossesse positif, la partie n’est pas encore gagnée.

Néanmoins, la survenue d’une grossesse, même interrompue spontanément, augure généralement de la survenue d’une autre grossesse, cette fois évolutive, au cours des quelques cycles suivants.

Il a été démontré que le tabac (chez l’homme comme chez la femme) diminue les chances d’environ 20%. Donnez-vous toutes vos chances, CESSEZ DE FUMER. 

Pour cela, demandez si nécessaire l’aide de votre médecin traitant. Centre passerelle HPM

 

L’adoption, une alternative

Le projet d’adoption, tout comme celui de l’AMP, est un projet de couple, construit et discuté à deux.

L’obtention de l’agrément est un préalable indispensable, délivré par le président du conseil général du département de résidence des postulants. Il est valable cinq ans, sur tout le territoire français.

L’avis doit être prononcé 9 mois après la demande (10% de refus environ).

Rien n’interdit de mener de front une démarche de PMA et une démarche d’adoption. Mais l’Aide Sociale à l’Enfance considère qu’il vaut mieux avoir fait le « deuil » de l’enfant biologique pour pouvoir s’ouvrir à l’accueil d’un enfant adopté.

Vous pourrez trouver des conseils et des informations auprès de l’association de familles adoptives: Enfance et Famille d’Adoption (EFA). Bureau de l'adoption NPDC

Assistance Médicale
à la ProcréationPolyclinique du bois - Lille